Resident Evil FR
HyperServ.fr


Films Resident Evil

Films Resident Evil



La série de films RESIDENT EVIL s’inspire de la saga des jeux vidéo, mais est totalement différente. Bien qu’il soit possible de voir Chris, Claire, Jill (etc), cela n’a rien avoir avec les jeux (même si on retrouve des idées communes). Voyez ça plutôt comme un univers « alternatif », avec une autre vision des choses. A vous de vous faire votre avis sur cette saga ci…



SOMMAIRE :

RESIDENT EVIL
RESIDENT EVIL Apocalypse
RESIDENT EVIL Extinction
RESIDENT EVIL Afterlife
RESIDENT EVIL Retribution
RESIDENT EVIL The final chapter


EN SUPPLÉMENT…

Films Resident EvilSortie en France : 3 avril 2002 / Entrées en France : 1 110 752 / Budget du film : 33 millions de dollars

Dans la ruche, un immense laboratoire souterrain, ont lieu des recherches ultras secrètes, supervisées par des centaines de scientifiques. Lorsque l’alarme retentit, tout le monde croit à une simple simulation d’évacuation. Mais bientôt, l’horreur les rattrape. Un virus hautement mortel se propage à un ryhtme effréné dans les couloirs : en quelques minutes, il met fin à toute vie humaine.


Pour les films vous aurez juste quelques points de détails (mais pas d’avis). Donc ici, ce qu’il faut savoir c’est que G.Romero (le maitre des films de zombies) devait s’occuper de ce film. Le scénario devait reprendre RE 1 et RE 2 (du moins en être inspiré). Mais un différent avec Capcom sur les choix du scénario l’on fait jeter l’éponge, et c’est W.S Anderson (Alien VS Predator) qui récolta la tache. Pour la musique, le sulfureux Marilyn Manson a participé. Enfin, le film devait se nommer « Resident Evil Ground Zero » mais changea suite aux attentats du 11 septembre 2001.





Films Resident EvilSortie en France : 6 octobre 2004 / Entrées en France : 940 185 / Budget du film : 50 millions de dollars

Alice a survécu à l’effroyable cauchemar qui a dévasté le complexe scientifique ultrasecret d’Umbrella Corporation, mais elle n’est pas la seule à en être ressortie… Un virus mortelle s’est abattu sur la ville de Raccoon et rien ne semble pouvoir lui échapper. Avec un groupe de survivants, Alice, dont le métabolisme a mystérieusement été modifié, doit affronter le pire. Certes, elle a gagné de nouveaux pouvoirs, elle est plus puissante, ses sens se sont multipliés et sa dextérité est hallucinante, mais ça ne sera pas forcément suffisant…


Ici Anderson laisse la réalisation à Alexander Witt, mais reste scénariste. A noter le teaser de l’époque qui était un gros clin d’oeil à la carrière de Milla Jovovich chez l’Oréal (le teaser montrait un mannequin utilisant de la crème pour le visage mais avec des effets…un peu différent). Ce film est celui qui fait le plus de références à la saga des jeux vidéo.





Films Resident EvilSortie en France : 3 octobre 2007 / Entrées en France : 579 870 / Budget du film : 45 millions de dollars

Le virus-T a contaminé la quasi totalité de l’humanité transformant la population en zombies. Quelques survivants regroupés dans un convoi de véhicules blindés vont tenter d’atteindre un territoire qu’ils pensent non infecté. Alice, traquée par Umbrella Corp. à l’origine de la modification de son ADN, est contrainte de se joindre au convoi. Pour Alice et ses compagnons d’infortune, le combat pour survivre dans ce milieu hostile ne fait que commencer.


Là aussi W.S Anderson laisse la réalisation à un tiers (Russel Mulcahy), mais garde toujours les manettes (scénario). Le film devait s’intituler « Afterlife » mais son nom fut changé par « Extinction ». Les effets spéciaux sont faits par les même studios qui se sont occupés du film Silent Hill. A noter que les décorateurs se sont amusés en cachant dans les décors des objets cachés, les « Easter Eggs » (oeufs de pâques), clin d’oeil aux jeux vidéo. Par exemple certaines jarres, normalement pleines d’eau ou d’huile, ont été remplies de « Plante Verte ».





Films Resident EvilSortie en France : 22 septembre 2010 / Entrées en France : 905 985 / Budget du film : 60 millions de dollars

Dans un monde ravagé par un virus qui transforme ses victimes en morts-vivants, Alice poursuit sa recherche de survivants. Avec ses compagnons, elle se retrouve bientôt à Los Angeles, désormais infestée de milliers de créatures qui n’ont pas d’autre but que de les détruire. Alors que les réponses sur les complots d’Umbrella Corporation commencent à se dessiner, Alice voit surgir de nouvelles épreuves, des menaces qu’elle n’aurait jamais osé imaginer.


Ici Anderson revient aux commandes (il ne les lâchera plus jusqu’à la fin) tout en innovant avec le choix de la 3D. A noter l’apparition de Wentworth Miller (le héros de la série Prison Break) dans le rôle de Chris Redfield.





Films Resident EvilSortie en France : 26 septembre 2012 / Entrées en France : 517 211 / Budget du film : 65 millions de dollars

Le virus créé par Umbrella Corporation continue à faire des ravages partout sur Terre. Alice, l’ultime espoir de l’humanité, s’éveille au coeur du plus secret des complexes industriels d’Umbrella. Epaulée par de nouveaux alliés et de vieux amis, elle va trouver une nouvelle raison de se battre pour survivre…


Le film surf sur le succès du film précédant (grâce à la 3D) pour rester dans le même ton. Les personnages de Leon et Barry apparaissent. Un accident de tournage à contrait le film d’être un peu retardé, mais il n’y a pas eu de victimes.





Films Resident EvilSortie en France : 25 janvier 2017 / Entrées en France : 322 324 / Budget du film : 40 millions de dollars

Alice, Jill, Claire, Leon et Chris doivent pénétrer le Hive pour arrêter la Reine Rouge, avant qu’elle extermine l’espèce humaine.


Initialement le film devait être prêt pour 2015, mais il fut reporté car Milla Jovovich (Alice) était enceinte.
Sa fille (Ever Gabo) joue d’ailleurs le rôle de la Reine Rouge dans le film. C’est aussi le dernier opus de la saga, initiée en 2002.


En Supplément :

Alors que la série de films Resident Evil a pris fin avec The Final Chapter, selon les souhaits de Anderson, la société de production (Constantin Film) a décidé de rebooter tout le contenu (comprenez par là que tout ce qui a été fait est a balayer des mémoires – ce qui ne déplait pas à pas mal de fans de la saga des jeux vidéo).

Mais Milla Jovovich voit d’un mauvais oeil ce reboot produite par James Wan (The Conjuring, Insidious, Fast and Furious 7…), qui se prétend plus réaliste que celle de W.S Anderson. Elle s’est confiée à Comic Book sur son remplacement futur. Elle se permet de donner des conseils et de prévenir contre les opportunistes qui cherchent à adapter Resident Evil uniquement pour l’argent (certains fans des jeux se mettent à rire…). Jugez plutôt :

« Ils ont annoncé un reboot ? Eh bah bonne chance avec ça. Avec ces franchises, les gens mettent la charrue avant les boeufs. C’est un grand risque. Cela fait longtemps qu’ils veulent rebooter Resident Evil. Je dois dire que j’aime le monde de Resident Evil. C’est un super matériel. Je serai prête à m’en occuper si j’étais productrice. Ce qui a fait de Resident Evil une saga si spéciale, ce sont les personnes impliquées qui aimaient vraiment ce qu’elles faisaient et qui étaient fans des jeux…. Je leur conseille de trouver des gens qui ont la même passion pour cet univers avant de parler de reboot. Les fans sont très sensibles aux contrefaçons. Ce sont de vrais fans d’horreur, de sci-fi et d’action et ce ne sont pas des idiots. Ils peuvent sentir quand quelque chose n’est pas fait avec amour mais juste pour l’argent ».

Alors, outre le succès en termes de retombées financières (1,2 milliard de dollars depuis 2002), c’est surtout une poule aux oeufs d’or que Constantin Film ne veut pas lâcher. Avant ils étaient contraints de produire des films Resident Evil pour en garder les droits. Chose qu’il est impossible de faire, autrement qu’en décidant un reboot.

Quand aux avis souvent mauvais (critiques et fans des jeux), ni Constantin Film, ni Milla Jovovich, ne semblent être au courant d’un tel fait…

– MrTrent